Rechercher
  • Olivier Pahud

Lettre de motivation

« C’est autant cet amour pour le grand nous que le constat d’une politique défaillante menée par des pseudo-compétents aux simagrées pleutres qui me mène à ma candidature... »

Notre gouvernement est devenu un cartel auquel le citoyen n’a plus accès. La grande famille politico-politicienne en place depuis si longtemps relègue le peuple au rang de bétail bien gardé auquel on promet son foin quotidien. Nos barrières ne sont pourtant que psychologiques et ensemble nous pouvons les renverser. C’est à nous qu’appartient la tâche de nous délivrer de ce pré carré dans lequel nous ne nous complaisons que trop.


Oser le renouveau, après toutes ces années d’indécence, n’est même plus prendre un risque ; c’est du domaine de la nécessité, de l’urgence, du maintenant. Il est plus que temps que le citoyen, nous, reprenne en main son destin, celui de ses enfants, de ses aînés, de ses faibles. Attendre encore ne fera qu’aggraver une situation qui nous mène, nous ne le voyons que trop bien, absolument nulle part.


« Toute personne est responsable d’elle-même et doit contribuer selon ses forces à l’accomplissement des tâches de l’état et de la société » (art. 6 de notre Constitution). Déléguer toujours aux mêmes nos devoirs est peut-être confortable, mais certainement pas constructif pour notre avenir. J’en appelle à toi, lecteur de ces lignes, à prendre tes responsabilités en te mobilisant comme à la guerre pour qu’enfin nous assurions la paix.


Je me présente au plus haut poste du canton. J’ai certainement plus d’expérience que les piètres pantins qui se disputent la même responsabilité. Ma créativité, mon savoir-faire, mes multiples expériences d’entrepreneur me permettent de proposer des solutions simples, efficaces, éprouvées. J’ai fait plus de métiers que je n’ai de doigts pour les compter. Longtemps magicien, puis expert immobilier breveté, j’ai connu les riches comme les pauvres, les jeunes comme les vieux, les parvenus comme les déshérités. Je nous côtoie, je nous connais, et je nous aime.


C’est autant cet amour pour le « grand nous » que le constat d’une politique défaillante menée par des pseudo-compétents aux simagrées pleutres qui me mène à ma candidature. Si nous voulons un miracle, il nous faut lui donner sa chance. Ce n'est qu'ensemble que nous pouvons le réaliser.


L’amour est origine et destination. Soyons, soyons vraiment, soyons maintenant. C’est mon humble intention, à toi d'en faire sans plus attendre notre intention. Cultivons le présent, ce précieux présent de la vie qu'il nous est donné de vivre ensemble. Ce grand nous est plus que la somme des chacuns.


Olivier Pahud

Candidat au Conseil d’Etat vaudois, liste no 6

302 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout